MAIS OÙ EN EST DONC LA BELLE MARINIERE ?

Depuis le début de l’année, l’équipe technique de LOBSTER FILMS franchit une à une les étapes de validation, ou non, de la restauration de LA BELLE MARINIERE.

Quand,merci fin décembre 2016, Celluloïd Angels annonce le succès de la campagne de financement, nous savions que, grâce à la générosité de tous les Angels contributeurs, nous allions vivre un grand défi : Redonner vie à un film des années 30 retrouvé par hasard aux États-Unis. Certes, pas n’importe quel film ! Un film oublié, que personne n’avait vu depuis sa sortie en salle de 1934. Un vieux film donc mais qui affiche, 80 ans plus tard, une distribution exceptionnelle : Madeleine RENAUD, Pierre BLANCHAR et Jean GABIN devant la caméra, Harry LACHMAN et Jean DELANNOY derrière. Tous ou presque en jeune débutant dans une production PARAMOUNT.

Mais voilà ! Copie unique au monde, propriété de l’Université de Californie, pellicule nitrate, plus de 80 années en boite de fer, état inconnu, retour sur investissement inconnu… Les obstacles sont nombreux, le challenge économique et technologique n’est pas rien et plusieurs étapes préalables deviennent obligatoires avant de lancer quoi que ce soit.

Chers Angel, le temps vous a semblé long depuis décembre 2016 ? Vous vous êtes-dit : mais que font-ils ? Avez-vous douté du projet ? Avez-vous regretté votre participation ? Aujourd’hui répondez NON à ces questions et regardez ce qui a été fait !

Grâce à la campagne de cofinancement, les américains se sont vus confier la réalisation du tirage photochimique de l’unique pellicule. Dans pareille circonstance, pas d’alternative possible. La prière est de mise pour que les techniciens parviennent sans encombre à ouvrir les boites, en sortir les pellicules, les dérouler et faire cette copie sans rien casser, perdre ou abimer…

Quelques semaines plus tard, cette copie, seul support capable de servir à la restauration, arrive par avion à Paris et rejoint Lobster Films. Là, ce n’est pas sans émotion et angoisse que les experts de LOBSTER FILMS, Serge Bromberg en tête, font la première évaluation technique et lancent un scan numérique 4K. Souvenez-vous, chers Angels, de cet extrait qui annonçait bien des choses…

Regarder l’extrait du scan 4K

La très bonne nouvelle de la qualité d’image ! D’une telle beauté que la maîtrise de l’éclairage de Rudolph MATE et son travail sur les contrastes pourra désormais être vu et faire école pour tous les Chef’Op d’aujourd’hui et demain.

La moins bonne avec des scènes manifestement coupées au milieu de l’œuvre.  Et là pas d’histoire, avec une seule copie, impossible de retrouver des bouts de scène ailleurs. Mais grâce au texte original de la pièce de théâtre adaptée pour ce film, la continuité de l’histoire pourrait être faite avec des inserts de «cartons » (ça fonctionnait très bien pour le muet).

Et l’énorme déception d’une bande son tout simplement inaudible. C’est un enregistrement d’un autre temps. Pourquoi alors restaurer s’il n’y pas de bande son ? A l’heure du numérique dolby surround… Existe-t-il encore une machine capable de lire de l’audio mono optique à variation de densité ? Il y aurait bien un prototype quasi-unique chez Lobster Films… mais il est entièrement démonté. Comment le remonter, fonctionne- t-il encore ? Seul Henrik LAUSEN le sait. Il vit aujourd’hui au Danemark. Il est le créateur de ce prototype. Il a accepté de venir en personne pour superviser, pièce par pièce, le remontage, le redémarrage et finaliser tous les derniers petits réglages qui relèvent du Génie de la bande son. des heures, des jours de travail pour redonner vie – aussi- à ce Laser Scanner !

Henrik lausen

Vous vous souvenez du dialogue Renaud – Gabin présenté en mars dernier ? Et bien écoutez maintenant ce que Henrik Lausen sait faire ! Vous allez être comme nous !  Ivre de joie !

Ecouter la bande son originale 

C’est tout simplement impressionnant ! Désormais, c’est sûr, la restauration complète va être possible ! LA BELLE MARINIERE sera magnifique, sonore et un jour de nouveau dans une salle de cinéma !

eden-theatre

 

En juillet, le Musée monte à Paris avec Bourvil

Du 3 au 13 juillet, la Mairie du 1er arrondissement de Paris présentera notre exposition « Bourvil et les comédiens normandes ».

Si vous souhaitez assister au vernissage le jeudi 6 juillet à 17h00, merci de vous inscrire par mail à l’adresse suivante : comite.mun1er[AT]orange.fr.

Verso

BAT3_A5Rmodifié-Invitation Bourvil-Paris1

Les enfants du 7è Art – Vernissage !

Mis en avant

Si vous n’avez pu être avec nous en ce beau samedi 29 avril pour le vernissage, voici quelques images fixes et animées pour vous consoler… Mais surtout que cela ne vous dispense pas d’une prochaine visite? C’est tellement mieux en vrai et il y a tellement d’autres choses à voir que ce serait dommage.

Cette année donc notre parrain est James Urbain, le petit garçon de 11 ans dans « Chiens perdus sans collier » de Jean Delannoy.

IMG_6741

Aujourd’hui James se souvient avec émotion de ses débuts d’acteur… « Quant vous vous retrouvez entre Gabin et Delannoy à l’âge de 11 ans c’est … cataclysmique si j’ose dire ! »

Avant de se pencher sur les pièces exceptionnelles présentées pour l’occasion : le scénario personnel de Jean Delannoy et son cahier de notes ainsi que le plan de travail du film « Le garçon sauvage » tourné en 1957 aux Plateaux de Joinville.

IMG_6651

Aux côtés des affiches restaurées et entoilées avec le concours des Mécènes du Patrimoine, de nombreuses photographies et témoignages des enfants du 7è Art…

Mais le clou de cette nouvelle saison est l’occasion donnée aux visiteurs de découvrir grandeur nature ce qu’est un décor de cinéma, avec l’installation au milieu du Musée d’un salon parisien avec vue sur la Tour Eiffel !

IMG_6695

Un vrai succès plébiscité par tous…

IMG_6575

Claire Delannoy entourée de Nicole Duranton, sénatrice de l’Eure, Bruno Le Maire, député de l’Eure et de James Urbain, parrain de notre exposition 2017 « Les enfants du 7è Art ».

IMG_6654

Blanche Raynald aux bras de Dominique Paturel et Mathias Moncorgé

Mais il ne faut pas oublier le patrimoine technique cinématographique. Des caméras Beaulieu ou Eclair à la première du cinéma sonore de 1933 qui faisait à elle seule tellement de bruit qu’elle était enfermée dans un gros caisson étanche pour gêner le moins possible la prise de son ! Toutes ont été mises dans leurs plus beaux atours par les équipes du Musée pour se présenter à vous !

Enfin le dernier mot revient à Jean-Yan Gournaud, grand vainqueur du Quizz 2017 qui s’est vu remettre ses gains par « Cœur de fesses » en personne :

IMG_6685

JE REVIENDRAIS !

Sauvons « La belle marinière » !

La découverte d’un film perdu avec Jean Gabin, Madeleine Renaud et Pierre Blanchar est un événement cinématographique majeur. Mais la Belle Marinière n’est pas une simple ligne sur la liste des films disparus : c’est avant tout un film important, qui a marqué l’année 1932, et dont les protagonistes ont tous énormément compté dans la vie artistique française.

Serge Bromberg, fondateur de Lobster Films, nous en dit un peu plus.

LA BELLE MARINIÈRE fut tourné par les éphémères Studios Paramount, issus du rachat par la société américaine des studios de Louis Aubert à Saint Maurice en 1930. Mais la quasi totalité des films tournés par la Paramount n’existent plus aujourd’hui que dans des copies médiocres ou tronquées… lorsqu’ils survivent. LA BELLE MARINIERE était donc officiellement un film perdu, que personne n’a plus revu depuis sa sortie initiale. Plus aucun élément ne semblait survivre…

bellemariniereaffiche

Jusqu’au jour où un chercheur américain m’alerta sur l’existence d’une copie 35 mm nitrate découverte à UCLA FILM ARCHIVES sous un faux titre. J’ai bondi dans un avion pour aller à Los Angeles examiner cette copie. Comme vous l’imaginez, ce fût un moment très émouvant, ô miracle, aucune marque caractéristique de décomposition n’a été détectée ! Les négatifs originaux ayant totalement disparus, nous voici en présence du seul élément exploitable à ce jour.

Le Musée du Cinéma de Bueil est heureux de s’associer à cette initiative d’autant plus qu’au générique du film, une surprise de taille nous attendait ! Nous étions en présence d’un des longs métrages passés entre les mains de Jean Delannoy au cour de ses débuts professionnels en tant que monteur pour Les studios Paramount.

Sauver ce merveilleux moment de cinéma des années 30 ne dépend que de nous ! Pour que l’aventure commence, nous vous proposons avec la plate-fome spécialisée CELLULOID ANGELS d’ouvrir une campagne de financement collaboratif visant à réunir les fonds pour lancer la première étape de restauration : numériser l’unique original à ce jour.

Pour participer à cette aventure, concrètement allez sur le site www.celluloid-angels.com, et déposez votre participation (à partir de 1€ via carte bleue).

Petite ou grande participation, don libre ou avec contreparties, à votre nom ou pour un cadeau, choisissez simplement votre manière de devenir un des acteurs de la plus belle restauration jamais entreprise pour ce film.

 

 

Le musée sera présent au Festival de cinéma en plein air de Visan

Cet été, c’est ciné sous les platanes du Vaucluse !

affiche_8eme

 

Déjà la 8ème édition du Festival de cinéma en plein air de Visan dans le Vaucluse !! Avec plus de 7 000 visiteurs en 2015, le festival  est devenu au fil des années un rendez-vous culturel fort. Cette fréquentation traduit l’attente d’un public toujours plus nombreux, qui trouvera cette année encore plaisirs et découvertes dans les expositions et la programmation cinématographique.

> Les expositions du 2 juillet au 4 septembre 2016 :

Mylène Demongeot, plus de 60 ans de carrière
Commanderie Templière à Richerenches
Inauguration le samedi 2 Juillet à partir de 19 h

mylene-demongeot-1_5381997Actrice adulée par le public et les réalisateurs, Mylène Demongeot a fait ses premiers pas dans le cinéma à la fin des années 50.
Philippe Mouren, l’un de ses plus grands fans, aidé de la Mairie de Toulon, prend contact avec la comédienne et lui présente sa collection composée de milliers de photographies, d’affiches de films et d’objets personnels appartenant à son idole, et lui propose alors d’en faire une exposition qui se contemple comme le poème d’un fan à son idole.
C’est un puzzle morcelé de portraits de femmes incarnées par Mylène Demongeot comme « Elsa » (Bonjour Tristesse), « Milady » (Les trois Mousquetaires), « Réa » (L’enlèvement des Sabines), « Hélène » (Fantomas), ou encore « Madeleine » (Des roses en hiver)… Des femmes drôles, maladroites, révoltées, courageuses et belles parce qu’elles se dessinent sous le visage de celle qui fut considérée comme l’égérie de toute une génération. C’est aussi le portrait d’une femme libre et combattante, défenseur des causes animales, citoyennes et écologiques, qui monte au créneau pour défendre toute forme d’injustice.

Les 3 Jean – Delannoy, Marais, Gabin
Hôtel Pellissier à Visan
Inauguration le samedi 9 Juillet à partir de 19 h.

AFFICHE_3JEAN_VISANAvec plus 50 films réalisés en 50 ans de carrière, Jean Delannoy a marqué à jamais le cinéma français. Primé aux Festivals de Cannes, Berlin et Venise, et récompensé d’un César d’honneur en 1986, il a fait tourner les plus grands acteurs français et internationaux. Parmi ses œuvres majeures on relève « L’éternel retour », « La symphonie pastorale », « Notre-Dame de Paris », « Dieu a besoin des hommes », ou « La princesse de Clèves » (projeté en ouverture officielle du festival).

Cette exposition, présentée  en 2015 à la Mairie de Paris, vous permettra d’admirer des pièces originales en provenance des collections du musée du Cinéma de Bueil et des collections de la famille Delannoy. À travers plusieurs centaines de pièces remarquables, tels que documents d’époque, photos, affiches, manuscrits, costumes…, il vous sera proposé de parcourir la carrière de l’un des plus célèbres réalisateurs français, et de retrouver, pour la première fois ensemble, trois monstres du cinéma que furent Jean Delannoy, Jean Marais et Jean Gabin.

> La programmation du 5 au 9 août 2016

« Et la Littérature inspira le cinéma »
Place du jeu de Paume à partir de 21h30
Prix de la place: 5 euros (Gratuit pour les enfants)

Quoi de plus fabuleux que de se faire une toile sous les étoiles ! A Visan, on s’installe sur la place du village pour assister aux projections de films mythiques du cinéma.
5 soirs pour 5 films cultes directement et librement inspirés d’une œuvre littéraire.

Vendredi 5 août :
La Princesse de Clèves
Film franco-italien réalisé par Jean Delannoy, sorti en 1961, avec Marina Vlady, Jean Marais. Il s’agit d’une adaptation du roman éponyme de Madame de La Fayette, publié anonymement en 1678. Il sera présenté par l’actrice Marina Vlady avec la complicité d’Henry-jean Servat et de Claire Delannoy fille du réalisateur.

la-princesse-de-cleves

Samedi 6 août :
Toi le Venin
Film franco-italien réalisé par Robert Hossein, sorti en 1959, avec Marina Vlady, Robert Hossein, et Odile Versois. L’identité de cette histoire machiavélique est signée du romancier Frédéric Dard. Il sera présenté par l’actrice Marina Vlady avec la complicité d’Henry-jean Servat.

toi-le-venin

Dimanche 7 août :
Les Aristocrates
Film français réalisé par Denys de la Patelière en 1955, avec Brigitte Auber, Pierre Fresnay, Maurice Ronet et Georges Descrières. Il est l’adaptation du roman de Michel de Saint Pierre paru en 1954. Il sera présenté par l’actrice Brigitte Auber avec la complicité d’Henry-jean Servat.

technocrates

Lundi 8 août :
Bonjour Tristesse
Film américain réalisé par Otto Preminger et sorti en 1958, avec Jean Seberg, Deborah Kerr, David Niven, et Mylène Demongeot. Il s’agit d’une adaptation du roman éponyme de Françoise Sagan publié en 1954. Il sera présenté par l’actrice Mylène Demongeot avec la complicité d’Henry-jean Servat.

bonjour_tristesse_affiche.jpg

Mardi 9 août :
Les sorcières de Salem
Film franco-allemand réalisé par Raymond Rouleau et sorti en 1957, avec Yves Montand, Simone Signoret et  Mylène Demongeot. Il s’agit d’une adaptation libre inspiré de la pièce éponyme du dramaturge américain Arthur Miller.
Il sera présenté par l’actrice Mylène Demongeot avec la complicité d’Henry-Jean Servat

les-sorciers-de-salem

FESTIVAL DE CINEMA EN PLEIN AIR – VISAN 84820
Site du Festival de Visan

affiche_8eme

30 avril 2016 : lancement de la Saison 3 !

Malgré le temps très normand, c’est un nouveau record d’affluence pour l’ouverture de cette nouvelle saison. Parking complet et buffet « dévasté » en quelques minutes. Certes, mais aussi des centaines d’yeux tournés vers cette nouvelle exposition concoctée par toute l’équipe des Amis de Jean Delannoy associée aux Amis de Bourvil.

 

Que les quelques photographies qui suivent témoignent de notre reconnaissance à tous ces bénévoles qui jour après jour et saison après saison donnent à ce Musée du Cinéma Jean Delannoy sa renommée grandissante et son rayonnement régional déjà bien installé !

IMG_5390

IMG_5400

IMG_5402

 

IMG_5366

IMG_5405

IMG_5415

IMG_5387

scene GV

IMG_5365

Et pour notre part, nous vous proposons d’être les heureux privilégiés d’une visite des « cuisines » du Musée, une véritable ballade dans les ateliers techniques pour révéler l’envers du décor… Allez hop ! Suivez nous…

>> Visite de l’envers du décor…

IMG_5416